Roman
 

 

En faisant des recherches généalogiques sur les origines de sa famille paternelle, Catherine Kessler découvre la relation amoureuse entre la cousine de son père, Paulette et un jeune sous-officier de la Wehrmacht durant l’occupation de Paris.

C’est un choc profond pour elle qui a été élevée dans l’aura de son père résistant et de son oncle, fusillé à 19 ans par les nazis.  Décidée à comprendre, elle va remonter le cours de l’histoire et mettre au jour un lourd secret de famille.

Ses recherches vont l’amener à suivre les parcours des différents acteurs en s’interrogeant sur les comportements complexes des personnes en temps de guerre. De Paris au front de l’Est, l’histoire évolue comme une enquête basculant au fil des chapitres entre l’époque actuelle et la période de l’occupation.

 

Les personnages de cette histoire évoluent dans le cadre d’une histoire vécue.

 

Catherine Kessler est née à Paris en 1957 et vit en Provence.

Après des études aux Beaux-Arts, elle devient photojournaliste dans les domaines de l’histoire, de l’art et des religions. Peintre, photographe et grande voyageuse, le lien entre l’image et le texte guide et oriente l’ensemble de son travail.

Le sourire des coquelicots est son premier roman.